5 exercices cérébraux pour renforcer votre esprit

Alors que vous savez peut-être que vous devez exercer votre corps, saviez-vous qu’il pourrait également être important d’exercer votre esprit? Vous avez probablement entendu le vieil adage «utilisez-le ou perdez-le». De nombreux chercheurs pensent que cette maxime s’applique à la santé de votre cerveau.

L’entraînement cérébral fait fureur ces jours-ci, souvent présenté comme un moyen d’aiguiser votre esprit et même de stimuler l’intelligence. Alors que de nombreux scientifiques cognitifs suggèrent que les affirmations entourant l’entraînement cérébral sont à la fois exagérées et trompeuses, de nombreuses recherches suggèrent que certains types d’activités peuvent être bénéfiques pour la santé de votre cerveau.

Que pouvez-vous faire pour renforcer votre esprit?

La plasticité du cerveau lui permet de s’adapter et de changer, même en vieillissant. À mesure que vous apprenez de nouvelles choses, vous pouvez créer et renforcer des voies et des réseaux neuronaux. Cela aide à rendre votre cerveau plus fort, mais cela peut également le rendre plus flexible et adaptable au changement.

Ces avantages peuvent être particulièrement utiles pour garder votre esprit vif en vieillissant.

Maintenant, abordons quelques exercices cérébraux que vous pouvez faire à la maison. Bien que ces jeux de réflexion ne soient pas conçus pour vous rendre plus intelligent, vous pourriez constater que vous vous sentez plus fort mentalement et cognitivement si vous les pratiquez régulièrement.

L’une des meilleures façons de renforcer votre esprit nécessite un peu d’engagement, mais c’est aussi l’une des plus efficaces et des plus gratifiantes. Découvrez ce que vous devez faire pour que votre cerveau soit en pleine forme.

Prenez soin de votre corps pour prendre soin de votre esprit

Si vous voulez prendre soin de votre esprit, vous devez commencer par prendre soin de votre corps.

La recherche a montré à maintes reprises que les personnes qui adoptent des comportements sains tels que l’exercice et une bonne nutrition sont moins sensibles aux déclins cognitifs associés au processus de vieillissement.

Des études de 2006 suggèrent même que l’exercice peut vous rendre plus intelligent et protéger votre cerveau du rétrécissement à mesure qu’il vieillit. Des recherches sur des souris en 2013 ont même révélé que l’exercice peut augmenter la neurogenèse, ou la formation de nouvelles cellules cérébrales, dans l’hippocampe cérébral.

Une étude publiée en 2013 a examiné les comportements sains chez près de 2300 hommes sur une période de trente ans. Les chercheurs ont examiné les comportements et les capacités cognitives des participants à partir de l’âge moyen et ont suivi leurs progrès tout au long de la vieillesse. Les chercheurs ont découvert que les hommes qui pratiquaient certains comportements sains étaient environ 60% moins susceptibles de souffrir de troubles cognitifs et de démence en vieillissant. Ces comportements sains comprenaient le fait de ne pas fumer, de maintenir un IMC sain, de faire de l’exercice régulièrement, de consommer beaucoup de légumes et de fruits et de consommer une quantité d’alcool faible à modérée.

Donc, si vous voulez construire un meilleur esprit, commencez par travailler sur votre santé physique. Promenez-vous, commencez à incorporer plus de fruits et légumes frais dans votre alimentation et essayez de renoncer à toutes les mauvaises habitudes comme la consommation excessive d’alcool ou le tabagisme.

Dessinez une carte de votre ville de mémoire

Bien que vous ayez l’impression de pouvoir naviguer dans les rues de votre quartier les yeux fermés, essayez de défier votre cerveau en dessinant une carte de votre ville ou de votre quartier de mémoire. Pas de tricherie! Essayez d’inclure les rues principales, les rues secondaires principales et les monuments locaux.

Une fois que vous avez terminé, comparez votre carte mémoire à une carte réelle de la région. Comment avez-vous fais? Êtes-vous surpris par certaines des choses que vous avez manquées? Si vous avez trouvé cette activité trop facile, essayez de dessiner une zone moins familière de mémoire, comme une carte de l’ensemble des États-Unis ou de l’Europe, et essayez d’étiqueter chaque état ou pays.

Naviguer vers le supermarché ou le cabinet médical peut sembler simple et presque automatique lorsque vous êtes au volant de votre voiture. Cependant, vous forcer à vous souvenir de la disposition de votre quartier ainsi que de le dessiner et de l’étiqueter aide à activer une variété de zones de votre cerveau.

Apprendre quelque chose de nouveau

Cet exercice cérébral nécessite un peu d’engagement, mais c’est aussi celui qui pourrait vous en donner le plus pour votre argent. Apprendre quelque chose de nouveau est une façon de garder votre cerveau en éveil et d’introduire continuellement de nouveaux défis.

Dans une étude, des chercheurs ont demandé à des adultes plus âgés d’acquérir une variété de nouvelles compétences allant de la photographie numérique à la broderie. Ils ont ensuite fait des tests de mémoire et comparé les groupes expérimentaux aux groupes témoins. Les membres des groupes de contrôle s’étaient livrés à des activités amusantes mais sans défi mental, comme regarder des films et écouter la radio.

Les chercheurs ont constaté que seuls les participants qui avaient appris une nouvelle compétence ont connu une amélioration des tests de mémoire.

Ils ont également découvert que ces améliorations de la mémoire étaient toujours présentes lors d’un nouveau test un an plus tard.

Vous voudrez peut-être essayer d’apprendre une nouvelle langue, apprendre à jouer d’un instrument de musique ou apprendre un nouveau passe-temps. Non seulement vous étirez votre esprit, mais vous apprendrez également continuellement quelque chose de nouveau tout en développant vos compétences et en devenant plus accompli.

Essayez d’utiliser votre main non dominante

La prochaine étape est un exercice cérébral intéressant qui, selon un neurobiologiste, pourrait aider à «garder votre cerveau en vie».

Dans son livre Keep Your Brain Alive, le neurobiologiste Lawrence Katz recommande d’utiliser votre main non dominante pour renforcer votre esprit. Parce que l’utilisation de votre main opposée peut être très difficile, cela peut être un excellent moyen d’augmenter l’activité cérébrale.

Essayez de changer de main pendant que vous dînez ou lorsque vous essayez d’écrire quelque chose. Ce sera difficile, mais c’est exactement le but.

Les activités cérébrales les plus efficaces sont celles qui ne sont pas forcément faciles.

esprit-exercice

Lisez aussi 3 compétences leadership personnel que tout leader doit avoir

(0)